Une histoire aussi fantastique qu’improbable

2012-04-23-09-18-41-rivière st maurice La Gabelle
© Photo jeanrou@coopcscf.com La rivière Saint-Maurice, à partir du barrage La Gabelle. Consultée sur : http://www.lhebdodustmaurice.com/Culture/2012-04-23/article-2961379/Immortalisez-votre-cours-d&rsquoeau/1

La Tuque, septembre 1934. Un petit groupe d’hommes irréductibles, téméraires et ambitieux s’apprête à dévaler la majestueuse rivière Saint-Mauricie, la Tapiskwan Sipi, sur un parcours hostile de 200 km les menant aux Trois-Rivières. Ces hommes de fer sont sur le point d’écrire l’histoire. Mais, ils ne le savent pas encore. Ils ignorent qu’ils tracent, à chaque coup de pagaie, les premiers vers d’une tradition.  Armés de leurs outils de bois, coincés dans leurs canots lourds et mal adaptés à ce genre d’expédition, ils s’élancent dans le défi comme on entre dans un vaste tunnel obscur. L’épreuve fera appel à leur force physique et interpellera jusqu’au plus profond d’eux-mêmes les ressources les plus insoupçonnées. L’aventure romanesque à laquelle ils participent couronnera Jos « Bin » Lachance et Victor Gélinas à titre de premiers rois légitimes de ce qui allait devenir la Classique internationale de canots de la Mauricie.

Quatre-vingt-trois ans plus tard, c’est avec la fierté et l’orgueil de ces premiers combattants que les athlètes, hommes et femmes, de partout au Québec, au Canada, aux États-Unis et en Amérique centrale, s’investissent de la noble mission de vaincre la peur et la douleur pour s’ancrer dans la tradition du marathon nautique.

La Classique internationale de canots de la Mauricie a pour mission de célébrer la région mauricienne dans une compétition qui met évidemment en valeur les talents et les efforts des athlètes autour d’une fête culturelle et sportive qui ambitionne de faire se rassembler toutes les communautés qui donnent vie aux villes et villages qui bordent la majestueuse.  Au fil du temps, la Classique s’est énoncée comme le seul événement véritablement régional, du nord au sud de la Mauricie.

Toute l’équipe de la Classique est à pied d’œuvre afin d’honorer cette tradition dans un élan moderne inspiré par les principes de la professionnalisation, de la saine gestion et du développement durable.  Petite aventure communautaire au départ, la Classique est devenue la pierre angulaire de la Triple Couronne en compétition de canots long parcours. Plusieurs changements ont marqué l’histoire de la Classique, dont les plus récents ont permis d’accueillir les kayakistes (K1, K2) et les athlètes du rabaska (R9), avec la même volonté de célébrer le sport nautique et le parcours maritime qui sillonne la Mauricie.

En 2016, la Classique internationale de canots de la Mauricie compte sur plus d’un millier d’athlètes, des dizaines de partenaires publics et privés prestigieux sur l’ensemble du territoire, une équipe permanente compétente, dynamique et stable, plus d’une centaine de bénévoles fidèles et dévoués et un conseil d’administration ambitieux et tourné vers l’avenir.

La force de Jos Bin a transcendé l’Histoire qui donne aujourd’hui à voir les horizons les plus improbables. Rêver mieux, c’est Classique!

 

Yvon Laplante

Président, La Classique internationale de canots de la Mauricie

Yvon Laplante