Un début d’année signé Classique!

Une année 2017 qui commence bien!

Avant de commencer mon article, j’aimerais souhaiter la bonne année à ceux et celles qui suivent le blogue. On vous souhaite que les articles de nos blogueurs puissent vous marquer et vous faire sourire. Pour les blogueurs, on vous souhaite de ne jamais vous tanner d’écrire! C’est un bien grand pouvoir d’écrire sur ce qui vous passionne le plus. Alors, pour 2017, je vous souhaite de la passion tout simplement!

Pour me présenter brièvement, je m’appelle Jackie et je suis étudiante en Communication sociale. J’en suis, déjà, à ma troisième et dernière année d’université. Durant mon parcours, j’ai eu la chance de m’impliquer et de faire du bénévolat dans plusieurs milieux dont à la Classique internationale de canots de la Mauricie. Cet été, je prenais des photos les deux derniers jours de l’événement. J’ai décidé de m’impliquer, parce que mes collègues d’université, Carl et Sarah, cherchaient des gens qui voulaient s’impliquer à la Classique cet été.

Je dirais que la première impression que j’ai eue de la Classique a été : « il y a du monde en titi ici »! Ne connaissant pas vraiment la Classique, j’ai été incroyablement surprise de voir autant de gens sur la Promenade. Quand on m’a expliqué que les athlètes partaient de La Tuque pour se rendre jusqu’à Trois-Rivières et qu’en tout, le parcours était de 200 km, j’étais vraiment impressionnée. Pratiquant moi-même le Bateau Dragon, mon petit 5 km que je voyais si long lors de mes pratiques n’est qu’un grain de sel pour ces athlètes.

Après avoir connu l’équipe de la Classique et avoir pris des photos, je retournais à l’université pour une dernière année. Durant cette session, il fallait que je décide où je voulais faire mon stage et mon choix s’est arrêté sur la Classique. Ma passion pour les sports et mon intérêt pour l’événementiel m’ont attiré lors de ma recherche de stage. Ayant connu l’événement avec un regard externe, j’avais bien hâte d’être plongée dans l’organisation de la 84e édition.

Mon rôle d’agent de communication au sein de l’organisation est d’assurer une bonne communication entre les athlètes, les partenaires, les festivaliers ainsi que l’organisation. Ceci est très vague me diriez-vous? En fait, j’aurai au cours de mon stage à toucher aux médias sociaux, au blogue ainsi qu’aux différents outils de communication entourant la Classique, passant des documents de presse au guide de l’événement en soi.

Après seulement quatre semaines complètes de stage, je sais que j’apprendrai énormément avec ces gens d’expérience qui travaillent très fort pour que la Classique perdure encore longtemps!

DSC06205

Jackie Lapointe-Limoges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *